Home

Entries for Mot-clé "bal"

Fil des billets Fil des commentaires

Grain d'phonies en stage, Lumbago en nage

, 08:05

C'est ce week-end (de) qu'en chantant, les lumbagos finirent l'été
Et à Chabeuil, le groupe entier, sachant chanter fut convoqué.
Benoit patient n'en pouvait plus, d'les écouter accords perdus,
Il décida sans hésiter, de les inscrire sans leur parler.
 
L'après midi du samedi, le stage enfin à démarré,
Le lendemain fut poursuivi, du soleil, lui, bien abrités.
Le thème était léger, léger; laine au plafond, et oreillers,
Pour tout décor, furent déposés, mais plus encore, et on baillait.
 
Heureusement, un québécois, tout agité, s'est posé là,
Près d'une étoile nous a guidés, bourrée de Mars, quelle bonne idée.
Par un mistral, des oies portées, ont donné là: sol fa mi ré.
Bémols et dièses, on s'en foutait, lui sur l'estrade, y revenait.
 
Ce fut en bulles, par qui celui, sorti tout droit d'une BD
Dou dou bou gloup, allez savoir, qu'en un seul mot, l'homme a topé.
Les altis se sont défendues, les sopran' y sont arrivées,
Les basses, les basses, perdus, perdus, les ténors oui, mais pas complets.
 
Car des ténors, il en fut un, dont le prénom finit en "in",
Entre console et pied d'micro, bien trop souvent il prit repos
Si à une corde il s'agrippa, sûr, de vocal, elle ne fut pas.
Si de larsen on n'en eut pas, de ronflements, il nous gâta.
 
Le soir venu, ce fut le bal, bonnant ballant, c'est idéal,
Du Canada au Dauphiné, tout le gratin s'mit à danser.
Isa, Isa, j'nai plus de pile, on m'entend pas, j'vois plus la file,
Albin est là, te fait pas d'bile, quoi que parfois, il est sur l'grill.
 
Après la nuit, bien méritée, le p'tit, le grand, tout excités,
Ont réveillé tout le quartier, de leur sonnette désaccordée.
Ils ont servi gâteaux, boissons, à leurs convives tout faits maison,
C'est un régal que ces gens là, tous les deux ans, ils remett'ça.
 
En fin d'soirée, eut un concert, par Grain d'Phonies, il démarra
Il ne manqua ni d’souffl', ni d'air, pas même aux basses, on s'étonna
Comme déjà dit, faut pas pousser, L'24 octobre, nous revenons
C'est à Chabeuil qu'on a niché, c'est à Chabeuil qu'encore nichons.

Notre week-end vu et raconté par Fred


Bal d'Allan du 7 mars 2015

, 05:37

Lumbago Folk a surpris son public venu en nombre, au bal d’Allan, samedi 7 mars par une petite note d’originalité. En effet Le groupe a étrenné ce soir là sa nouvelle tenue de scène, choisie "pour faire raccord" avec le patronyme du groupe "LUMBAGO", et les compositions bien nées "d’un des membres du club", notre ami Benoît.

Il est vrai que ces morceaux originaux qui commencent à jalonner notre répertoire, ont des titres qui se teintent de références appuyées à la faculté, et au monde des blouses blanches, blouses qui d’ailleurs, sont devenues nos attributs scéniques :

  • Siatic’ mazurka
  • Lombalgie gavotte
  • Scoliose mixer
  • Hernie disco (cercle circassien)
  • Infection Bach terrienne (polka)
  • Rupture du ligament fibulo-calcanéen (horn pipe)
  • Dyscalculie (valse à 5 tps)………

Loin de nous la volonté d’usurper une fonction médicale, quelle qu’elle soit ! Et de toute façon, qui pourrait bien nous accuser à travers nos nouvelles spécialités affichées, d’exercice illégal de la Musique !

C’est ainsi que vous reconnaitrez et pourrez danser dorénavant sous les bons soins de :

  • Docteur PATRICK : DERMATOLOGIE - Expert en tout ce qui gratte
  • Docteur MARTINE : MÉDECINE CARCÉRALE - Experte en violon
  • Docteur SEVERIN : RHUMATOLOGIE - Expert en articulations des doigts
  • Docteur BENOÎT : CARDIOLOGIE - Expert en direction de cœur
  • Docteur AGNES : VETERINAIRE - Experte en chiens et autre bourdons
  • Docteur FRED: GÉRIATRIE - Expert en vieille à roue
  • Docteur VINCENT : PNEUMOLOGIE - Expert en soufflet
  • Docteur ISABELLE : ERGOTHÉRAPIE - Rééducation par la danse
  • Docteur ALBIN : ORL - Expert en acouphènes

Nous ne craignons plus désormais d’afficher nos nouvelles devises en forme de slogan :

  • Danse avec Lumbago pour panser  tous les bobos
  • Une petite dose de Lumbago vient à bout de tous les maux

Les bals de LUMBAGO, ne sont pas encore remboursés par la Sécurité Sociale, mais patience le ministère de la santé est saisi de la question………..

Bal Tradivarius et ateliers - 15 & 16 nov 2014

, 09:07

Les « Lumbagos » étaient présents sur deux fronts en ce week-end de novembre, placé sous l’égide du Folk-club du Val de Drôme « Tradivarius » à Eurre :

  • Tout d’abord en prenant un immense plaisir à participer aux deux ateliers : accordéon avec Martin Coudroy, et musique d’ensemble avec Aurélien Tanghé ; plaisir le temps d’un week-end, de monter et harmoniser deux morceaux de tradition suédoise.
  • Ensuite en assurant avec le même plaisir, la première partie du bal du soir, en préambule au duo précédemment cité : Coudroy-Tanghé invités de marque et de qualité de la soirée du samedi.

Il va être temps pour tous maintenant de penser aux choses sérieuses…. je veux parler des fêtes de fin d’année ; et pour nous de travailler pour assurer au mieux la reprise en 2015…..A la revoyure !

Bal « au bord de l’eau »

, 07:32

En ce dimanche 26 octobre, nous nous sommes transportés, sur les bords du Rhône, quai Farconnet à Tournon (07), pour répondre à la sollicitation d’"AFS Vivre Sans Frontière", qui fêtait en la circonstance son centième printemps.

AFS VSF, association loi 1901, œuvre au rapprochement des cultures à travers l’organisation de programmes d'échanges internationaux à caractère éducatif et interculturel, dans plus de 50 pays.

Appartenant au réseau international "AFS Intercultural Programs", cette ONG est l’héritière d’un mouvement de solidarité, actif durant les deux guerres mondiales : "l’American Field Service", service d’ambulanciers, créé à Paris à l’initiative d’étudiants américains et qui donna naissance au sortir de la Seconde Guerre mondiale à l’organisation AFS. Une vénérable ambulance Ford de 1916, était là pour en témoigner.

Parmi les jeunes (et moins jeunes), que nous avons eu le plaisir d’entraîner dans le bal pendant près de 2 heures 30, nous avons pu remarquer la présence sympathique et dynamique de jeunes citoyens du monde, venus de contrées lointaines : Inde, Brésil, Colombie, Indonésie, Bolivie, etc….

Mais il est de notoriété publique que la musique n’a pas de frontière, et les éclats de rires fusèrent sous la ramure des immenses platanes de la place, tout au long de cette joyeuse fin de journée dansante.